TimberZilla

facebook_mid

Timberzilla plonge le joueur dans la peau d’un géant destructeur comme Godzilla ou KingKong. Votre but, détruire un maximum d’étages d’un gratte ciel tout en évitant de se blesser avec les flammes. Le joueur dispose de certains bonus en fonction de sa manière de jouer.

 

prez_itunes_1

Le style graphique pixel art rend hommage aux jeux vidéos des années 90. Notamment avec une palette de couleurs limitée à 256.

 

img_5470

Ecran d’accueil, le joueur peu lancer une partie, se connecter à Facebook afin de voir le score de ses amis, changer de personnage et couper le son. L’application étant gratuite des interstitiels de publicités sont afficher de manière régulière à la fin d’une partie.

 

prez_itunes_4

Le gameplay se calque sur celui de Timberman, l’écran est divisé en deux le joueur doit appuyer à gauche ou à droite pour détruire une section ou éviter les flammes. Le joueur dispose d’un capital temps qui diminue sans discontinuer, lorsque qu’il détruit un étage il en regagne un peu.

 

prez_itunes_2

En fonction de son score le joueur peu débloquer de nouveau personnage, tous sont issus de l’actualité ou de la pop culture.

 

godzilla_1_a

Animation du personnage principal.

 

3310_1_a

Hommage à un téléphone à la réputation indestructible, le 3310.

 

n_president_1_a

Notre cher président utilisant une baguette pour détruire l’immeuble.

tank_b_1

Lorsque le joueur se rapproche de son meilleur score des tanks apparaissent. C’est purement esthétique et n’a aucune influence sur le gameplay.

mort1

Animation de la mort de notre héros.